top of page

L'or blanc de Bora bora, détente & bien-être à l'heure du bain

Le Bora Bora Sea Salt, fabriqué à Bora Bora s’est fait un nom. Il est sur les tables de grands chefs du monde, mais aussi dans les salles de bains de celles et ceux qui cherchent à se faire du bien. Il procure détente, senteur et douceur, invitant au voyage le temps d’un bain.


© Texte : Delphine Barrais - Photos : Bora Bora Sea Salt



C’est un cadeau de l’océan, né sur l’une des plus belles îles du monde. Fruit de l’action combinée des rayons du soleil de Bora Bora et du vent océanien qui balaye la perle du Pacifique, le sel Bora Bora Sea Salt est fabriqué depuis toujours de manière artisanale. Il est distribué pour la consommation, mais aussi pour le bain.


Cet ingrédient naturel a plus d’un tour dans son sac.

Il a des propriétés intéressantes pour l’organisme et agit de différentes manières. Il est un indispensable à l’alimentation. Il est aussi un précieux allié du bien-être. Riche en minéraux et oligo-éléments, il apporte soin et détente. Les sels de bain participent à la reminéralisation de la peau, à son exfoliation naturelle. Ils maintiennent son dynamisme, la renforcent et la stimulent. Pour l’esprit, et grâce à leurs douces et délicates senteurs, ils jouent également un rôle apaisant.



UNE ÉQUIPE ATTENTIONNÉE

L’aventure a démarré il y a dix ans grâce à Fabienne Bratschi, la fondatrice. Aujourd’hui, elle est portée par une équipe composée d’Antoine Terii Teioatua et sa famille, ils sont les producteurs, avec Jean-Pierre Saab pour la partie développement, export, marketing, et avec Natasa Balazic-Bonnevie qui assure la gérance. Depuis deux ans, cette équipe travaille pour les amateurs locaux, mais aussi internationaux. Le sel de Bora Bora se vend aux quatre coins du monde. Pour autant, ils restent fidèles aux valeurs des premiers jours. Ils savent les efforts et le travail fourni pour donner le meilleur, ils privilégient toujours la fabrication locale, choisissent les ingrédients locaux sélectionnés avec soin.


UN PRODUIT ARTISANAL

« Quand je suis arrivée à Bora Bora, j’ai demandé autour de moi ce qui manquait », raconte Fabienne Bratschi. Elle est Suissesse mais elle est amoureuse de la perle du Pacifique où elle a vécu. Elle poursuit : « On m’a répondu, du miel et du sel. » Elle s’est mise en tête de faire du miel, les abeilles n’étant pas son truc. Elle a profité du passage de son père chez elle à Bora Bora. Il est ingénieur et il a fait avec elle les premiers essais de fabrication de sel.

Ils ont dans un premier temps mis en place un premier bassin sur le motu Temahu, côté océan. Père et fille ont recueilli de l’eau, propre, puisée à distance du motu, puis ils ont laissé les éléments agir. Le ma’aramu a fait son office. Les cristaux sont apparus au bout de deux semaines. Ces derniers ont été envoyés dans un laboratoire français pour analyse. « Les résultats que nous avons reçus décrivaient un sel de très bonne qualité d’un point de vue composition. » Le produit, qui avait peu d’impuretés, était riche en minéraux et oligo-éléments.


Au début, Fabienne Bratschi a tout fait seule : récolte et nettoyage. « On a grandi petit à petit. » L’entreprise a augmenté les volumes, construit de nouveaux bassins. La production est partie de 2 à 3 kg par mois et est passée à 100/150 kg par mois. Le motu compte maintenant 18 bassins de 6 mètres carrés, toujours côté océan, 30 bassins supplémentaires sont en construction. Le sel est préservé et conservé en toute sécurité dans des récipients en céramique fabriqués sur-mesure.


Sur place, trois paludiers ont été formés. La production ne requiert pas une activité à temps plein, en revanche, la surveillance est permanente. Il faut remplir les bassins, récolter le sel, enlever les grosses impuretés à la pince, les petites feuilles, par exemple, qui s’y posent, portées par le vent. Lorsqu’il pleut, que l’air est saturé d’humidité, il faut couvrir les bassins.


Les sels de bain à base de sel de mer de Bora Bora sont purs et fins, ils se déclinent en trois senteurs. Il y a le tiare, la fleur royale polynésienne pour nourrir la peau, la vanille qui procure un effet revigorant et apaisant pour le corps et l’esprit, et enfin la noix de coco, qui enveloppe celui qui s’y laisse prendre d’une sensation de chaleur et de bien-être. Tous sont enrichis en huiles naturelles. Il existe également un soin du visage au sel de Bora Bora. Avec eux, c’est toute la magie de l’île qui opère à l’heure du bain.



---------------------------


Bora Bora Sea Salt

Facebook : Bora Bora Sea Salt

Mail : boraboraseasalt.net


---------------------------




Vous souhaitez en savoir plus ?

Dossier à retrouver dans votre magazine Tahiti Wellness #05 - décembre 2022



コメント


bottom of page