top of page

La liste de mariage

Il n’y a pas si longtemps encore, les couples s’installaient ensemble une fois mariés, et la liste de mariage qu’ils avaient établie les aidait à commencer matériellement leur vie à deux. Comment cela se passe-t-il aujourd’hui ? La liste de mariage a-t-elle toujours sa place alors que l’on vit déjà ensemble depuis un moment ? Réponse en quelques points pour vous éclairer.


Texte : Doris Ramseyer - Photos ©DR


Comment débuter ?

Oui, la liste de mariage existe toujours. Et grâce aux idées qu’elle contient, les invités sauront quoi vous offrir le jour J. Ravis de participer à votre fête, ils pourront exprimer leur reconnaissance à travers un cadeau qui a du sens pour vous.

De plus, ces présents choisis parmi une liste diversifiée seront à la fois personnalisés, tout en vous étant utiles, et resteront un merveilleux souvenir après une journée de mariage qui passe trop vite. Quant aux jeunes mariés, établir une liste de mariage leur permet de passer en revue leur ménage… ou leurs envies !






Mais quand et comment annoncer ce que l’on souhaite recevoir à son mariage ? Il est possible de glisser un petit carton à part dans l’enveloppe qui accompagne le faire-part. Ou alors, une fois l’invitation envoyée, vous pouvez faire parvenir aux convives un e-mail personnalisé, à moins de le leur faire savoir de vive voix. Le tout est d’user de politesse, de tact et éventuellement d’humour si cela vous correspond. Vous pouvez aussi créer un site Internet pour l’occasion, dont le lien sera indiqué sur le faire-part. Les invités pourront trouver toutes les informations utiles, y compris votre liste de mariage. Après la noce, ne tardez pas trop pour remercier vos invités.







Que choisir ?

Si l’on vit ensemble depuis quelque temps, le ménage est sûrement assez complet. Mais peut-être que vous souhaitez renouveler votre vaisselle afin qu’elle soit enfin accordée et qu’elle vous ressemble, que l’aspirateur, ou la machine à laver, qui en a besoin soit remplacé, ou que le mobilier du salon, qui le nécessite sérieusement, soit complété.

Côté décoration, vous pouvez opter pour une œuvre d’art, un tableau ou la sculpture d’un artiste local, voire un luminaire chaleureux. L’idéal est de faire le tour des pièces de l’habitation et de lister ensemble vos besoins et envies. Il est possible de déposer sa liste de mariage dans des grandes enseignes. Le même concept existe aussi virtuellement, c’est idéal si les invités vivent aux quatre coins du monde. Il faut juste veiller à ce que la livraison soit possible jusqu’en Polynésie, sans oublier les frais de ports et taxes éventuelles.



Se faire plaisir

Au-delà des objets pratiques, quelle plus belle occasion que celle de son mariage pour se faire plaisir ? L’événement rêvé pour recevoir des cadeaux que vous n’auriez pas imaginé vous offrir ! Une machine à expresso, un home cinéma, ou un appareil photo perfectionné pour enregistrer les images de votre lune de miel. Pensez aussi à une expérience inédite à vivre à deux, comme un dîner romantique dans un restaurant étoilé, des cours de danse, une séance massage en duo, un séjour dans un SPA, ou un week-end dans les îles, bref, des expériences pour bouleverser délicieusement votre routine !

Le voyage de noces reste souvent le rêve des mariés. Vos convives seront d’autant plus motivés pour y participer. Il suffit d’installer le jour J une cagnotte de mariage, autrement appelée urne, pour que vos convives y déposent une enveloppe en fonction de leur budget.


Les wedding planners offrent ce service avec la décoration des lieux.

La cagnotte virtuelle existe également ; une fois créée, il suffit de communiquer le lien à vos proches, l’avantage est la facilité de gestion. On peut aussi ouvrir une liste chez un voyagiste ou dans un grand magasin : billets d’avion, séjour sur place, mais aussi bagagerie.



Autres idées possibles

D’autres tendances voient le jour. Offrir un cadeau original en lien avec le thème du mariage. Ou un présent fait maison, un objet significatif de la région ou de l’île du convive, voire un cadeau chiné, ou dont les matières et la fabrication sont écologiques, dans le cadre d’une démarche écoresponsable.






Pour ceux qui ont l’esprit altruiste, la liste solidaire permet de donner aux autres au lieu de recevoir, sous forme de dons à des ONG ou des associations.











Dossier à retrouver dans votre magazine Here #01