Terevau Piti, ferry de fret et passagers

Le confort d’un ferry sur la route des Raromata’i


C’est un projet longtemps rêvé, réfléchi… imaginé depuis la création de la société d’exploitation du Terevau. suivre la route des raromata’i fait partie des objectifs du capitaine Manfred Fa Shin Chong et de son équipe, depuis l’origine. Une fois l’architecte puis le chantier naval choisis, le navire Terevau Piti a été conçu. Dernière ligne droite avant exploitation.


Imaginez une mer démontée entre Huahine et Raiatea. Votre petit dort, la tête sur vos genoux, du sommeil du juste. Vous lisez une revue de façon distraite, tout en sirotant un cappuccino. Votre tane, allongé sur son siège en première classe, regarde une de ses séries préférées sur sa tablette. Votre grande s’applique sur ses maths, à table. L’hôtesse vient vous prévenir que les plats sont chauds et que vous pouvez aller choisir votre menu de la traversée. Le navire file droit et c’est à peine si vous prêtez attention aux vagues qui écument le long des vitres. Premier navire polynésien construit avec des stabilisateurs rétractables, le voyage est d’un rare confort.

C’est ce que compte offrir le Terevau Piti lors de ses tournées aux Îles-sous-le Vent, y compris Maupiti, pendant les vacances scolaires.



Raromata’i sans houle

C’est une belle histoire que celle du Terevau Piti, imaginé par Manfred «Tino» Fa Shin Chong alors que la peinture était à peine sèche sur les coques du Terevau Iti, premier navire de la compagnie rouge et verte à sillonner le chenal entre Vaiare et Papeete.


Dès sa conception, il est dessiné pour rejoindre les Raromata’i, nom polynésien des Îles-sous-le Vent (d’est en ouest Huahine, Raiatea, Taha’a, Bora Bora, Maupiti). Or la mer est souvent agitée dans cette région de Polynésie. C’est pourquoi le bateau a été prévu avec des stabilisateurs de navigation qui compenseront le mouvement de la houle, qui peut être fort désagréable s’il dure quelques heures. Le Terevau Piti devient une option sérieuse pour se rendre dans ces îles exceptionnelles de beauté et d’attrait, culturel ou touristique, que sont les Raromata’i.


Mise à l’eau, à l’ancienne

Le 21 juin 2020 eut lieu la mise à l’eau du navire, étape essentielle de vérification de la flottabilité du bateau. Un lancement à l’ancienne, sur cale inclinée, avec une lente entrée dans l’eau des 77 mètres de la longueur de sa coque en acier (pour 17 mètres de large). Une réussite. Après cette étape décisive, le Terevau Piti fut équipé des blocs supérieurs, en aluminium, de sa superstructure.


Alors que nous envoyions le magazine à l’impression, mi-février 2021, les derniers aménagements étaient réalisés, avant l’obtention du permis de naviguer, qui permettra au Terevau Piti de quitter l’Europe méridionale pour la Polynésie, avec une arrivée prévue mi-avril.


Calme et prestations hors normes

Le Terevau Piti pourra accueillir 675 passagers entre Tahiti et Moorea et aura la particularité de proposer 50 places en VIP,

avec une pièce spécialement aménagée, équipée de larges fauteuils répartis dans un salon, idéal pour les conversations d’affaires ou le voyage d’une famille dans le calme. S’il fait beau, quel plaisir de profiter du deck extérieur, lui-même équipé de sièges et transats. Si votre petit dernier s’ennuie, une aire de jeux pour enfants a même été aménagée. Enfin, l’espace de restauration a été pensé aussi bien pour un snacking de qualité pour la traversée inférieure à une heure entre Moorea et Tahiti, que pour des menus plus élaborés lors de votre voyage aux Îles-sous-le Vent .



Le Terevau Piti sera le moyen privilégié pour le transport de fret et de véhicules entre Papeete et Vaiare. Il pourra accueillir 8 poids lourds ainsi que 70 véhicules ou, les jours de départ des grands week-ends, 105 véhicules sur deux niveaux.

La traversée entre les deux îles se fera en 50 minutes de quai à quai à une vitesse variant entre 15 et 18 nœuds selon les conditions météorologiques.

Nous avons hâte d’emprunter le pont de ce nouveau prince des mers que nous imaginons déjà filer sur Moana en direction des îles mythiques de l’ouest polynésien.


C’est une belle aventure à laquelle nous convie le Terevau Piti. Or, la rédaction étant majoritairement de Moorea, les remous actuels nous inquiètent, bien sûr, comme l’ensemble des passagers.

Nous souhaitons sincèrement que l’apaisement et la concorde mèneront vers une coopération entre les parties, que nous souhaitons possible et rapide, dans l'intérêt général et notamment celui des passagers.

-------------------------------------------------------

Vous souhaitez en savoir plus ? Lisez le magazine Investir à Tahiti #7 ICI

Ou rendez-vous sur le site www.terevau.pf

TAHITI MAGAZINES

  • Facebook - White Circle
  • Blanc Icône Instagram

©2019 Agence SMILE. - www.agence-smile.com

Contact Info

Agence SMILE - Tahiti Magazines

BP 4099 - 98 713 Papeete  - Polynésie française

Par mail :     |     DIRECTION       |       STUDIO       |

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et d'améliorer l'expérience de nos utilisateurs. En savoir plus