top of page

Le mariage, passage obligatoire par la case "état civil"

Un mariage n’est valide que s’il est officiellement enregistré administrativement et célébré par un officier d’état civil de la mairie de résidence. Avant cela, il faut se soumettre à quelques démarches et paperasserie bien nécessaire.


© Texte : Valentine Livine - Photos : Doris D. Photographie - Valentine Livine & Loreleï Quirin

Les renseignements concernant les jours et heures de célébration de mariages sont à prendre dans votre mairie de résidence.


Trouver la date

Cette étape est incontournable, car les futurs époux verront ainsi les disponibilités en jours et en heures pour se dire “oui”. Une fois le créneau réservé, on passe à la suite : les papiers !


Dès qu’un couple décide d’une date de mariage, il se rend dans la mairie de sa commune de résidence pour déposer une demande et amorcer les démarches administratives.


Quand entamer les démarches administratives ?

Les bureaux de mairie sont assez souples mais recommandent de déposer le dossier complet au moins 1 mois avant la date du mariage, afin de vérifier (et corriger au besoin) les informations données.


Le minimum requis pour la constitution du dossier est de 3 semaines, car il y a une obligation de publication officielle de 10 jours avant la cérémonie au tableau du lieu de mariage. En deçà, le mariage sera repoussé, faute de délai suffisant. Pour être confortable, il reste préférable d’anticiper un minimum, d’autant plus si l’un ou les deux partenaires sont nés en dehors de la Polynésie : le délai d’acheminement de l’acte de naissance est à prendre en compte.


Photos de gauche à droite : 1. Les adjoints au maire célèbrent les unions, mais une demande écrite peut être adressée au tavana afin qu’il préside la cérémonie. 2. Il vaut mieux s’y prendre à l’avance, le temps de corriger ou compléter le dossier au besoin. Chaque situation étant unique, cela peut demander plusieurs visites à la mairie !

Quand entamer les démarches administratives ?

Pour les horaires, en semaine, cela se fait sur les heures d’ouverture des bureaux, avec plus d’amplitude le samedi. Il demeure préférable de demander ce genre de renseignements directement à la mairie de sa commune car elles ont la possibilité d’adapter leurs horaires. Ainsi, ceux de la mairie de Pirae peuvent varier de ceux de Punaauia.


Les mairies célèbrent des mariages chaque jour, sauf le dimanche.

Qui nous marie ?

Ce sont les adjoints au maire qui célèbrent le mariage. Si le couple souhaite spécifiquement être marié par le tavana, il doit lui en faire la demande écrite, sous réserve que l’agenda du maire s’accorde avec la date fixée par les futurs époux. Les officiers d’état civil effectuent un roulement afin que chacun puisse, à tour de rôle, présider une cérémonie.

Et le mariage religieux ?

Si un couple désire s’unir devant Dieu, il doit d’abord passer par la case “état civil”. En effet, lors du mariage civil, un certificat de célébration civile est délivré aux mariés, qu’ils remettront au responsable religieux afin de prouver leur union légale.

Des invités…

Chaque mairie dispose de sa salle de célébration des mariages, mais aucune ne se ressemble en taille et en décoration ! Ainsi, si certaines s’avèrent vastes et belles, d’autres sont plus modestes et moins spacieuses. Pensez à demander la capacité d’accueil de ladite salle avant de lancer des invitations.





Les pièces à fournir

Elles sont nombreuses, mais les mairies fournissent la liste complète et détaillée des papiers nécessaires à la constitution du dossier de mariage. Pas de panique donc, il y a juste à suivre le guide et à s’organiser.

  • Copie intégrale de l’acte de naissance datant de moins de 3 mois à la date du mariage.

  • Preuve de domicile dans la commune.

  • Preuve de l’identité.

  • Deux témoins.

  • Acte de naissance des enfants nés avant le mariage.

  • Le contrat de mariage s’il y en a un.




À Punaauia, les futurs mariés rencontreront sûrement Patricia Brothers, agent au pôle état civil de la mairie.

Māuruuru roa à Manulani COUM CHIN, cheffe du pôle état civil à la mairie de Punaauia, pour les précisions qu’elle nous a apportées.




Dossier à retrouver dans votre magazine Here #01

Comentários


bottom of page