top of page

L'amour de soi

Le plus beau des voyages

© Texte : Valentine Livine - Photos : Doris D.


L’amour de soi est indispensable à tout humain : c’est un acte sain et vital pour la réalisation de soi, pour une vie sereine avec les autres. Il est souvent condamné car assimilé à de l’égoïsme, opposé au service aux autres et à l’action désintéressée. Pourtant, sans amour de soi, on passe à côté d’un enseignement profond de la vie. Découvrons pourquoi et comment le cultiver, ainsi que notre méditation guidée pour le ressentir dans tout notre corps.


Amène ta conscience dans ton cœur & observe tes sensations et/ou émotions. Laisse ton corps bouger comme il en a envie, il libère ainsi les tensions, il se restaure.


Qu'est ce que l'amour de soi ?

L’amour de soi est un regard bienveillant quotidien porté à la personne que nous sommes. Il s’agit de s’aimer sans jugement, de regarder autant nos parts d’ombre que nos parts de lumière pour être la meilleure version de nous-même chaque jour. Ce meilleur varie constamment car nous sommes humains, changeants, nous sommes énergie et mouvement.

Nous devons accepter cette impermanence pour la suivre plutôt que de lutter contre elle. L’amour de soi, c’est nous accepter pleinement au jour le jour. Cela passe par l’écoute et la satisfaction de nos besoins : manger, boire, dormir, mais aussi le besoin de se sentir aimé, écouté, le besoin de se réaliser.


A chaque fin de pratique, remercie-toi pour ce cadeau que tu viens de te faire. Tu vas ainsi faire grandir l’amour en toi.


Manque d'amour de soi, quelles conséquences ?

Une personne qui n’éprouve pas ou peu d’amour pour elle-même est en souffrance intérieure, insatisfaite et très exigeante en- vers elle. Elle accepte (souvent inconsciemment) d’être malmenée dans ses relations amoureuses et amicales ou au travail.

Elle subit, est une victime dans certains domaines de sa vie au lieu d’en être pleine- ment actrice, créatrice et responsable.Le manque d’amour de soi entraîne une tendance à ne pas prendre sa vie en main, rester dans un job sans intérêt, à avoir une vie stagnante. Dans les cas les plus extrêmes, les personnes en manque d’amour de soi peuvent tomber gravement malades ou se suicider.


L'amour de soi pour attirer l'amour dans sa vie

La personne en manque d’amour de soi vit généralement dans l’insatisfaction amoureuse. Soit elle est en couple et supporte son partenaire, soit elle attend énormément de l’autre (donc elle est déçue), soit elle enchaine les histoires similaires, soit elle est seule. Rarement épanouie dans le domaine amoureux, la personne manquant d’amour pour elle-même souffre.


En fait, c’est assez simple : tout est vibration.

On émet une vibration que l’on reçoit en retour. Si nous émettons “je ne mérite pas d’être aimée, je suis nulle...”, cela nous reviendra, soit en étant seule, soit dans le comportement de l’autre qui nous renverra notre faille pour que nous la guérissions.


De plus, comment aimer les autres quand on ne s’aime pas inconditionnellement ? La personne en manque d’amour de soi croit qu’elle a la capacité d’aimer d’autres personnes, mais en général elle se trouve dans la dépendance affective. Consciemment ou non, il y aura du chantage émotionnel, de la manipulation, possessivité, manque de confiance en l’autre, doutes, peur de l’abandon... S’aimer soi, c’est rayonner l’amour et l’attirer.


Tout un apprentissage

L’amour de soi s’apprend. Pour le cultiver, il est important d’identifier notre pilote automatique, c’est-à-dire les mécanismes que nous mettons en place pour nous auto-saborder. De là, on peut choisir de les perpétuer ou d’adopter un nouveau comportement. En nous connectant à nos be- soins dans l’instant présent, nous ouvrons la voie de l’amour de soi.



Pour commencer, on peut choisir dans cette liste non exhaustive :

Soyons doux : adoptons un discours intérieur bienveillant. Par exemple, lorsque nous faisons tomber un objet, remplaçons “je suis maladroite”, par “ça arrive”. Arrêtons de nous juger : dans le miroir, faisons-nous un compliment plutôt que de stigmatiser une partie du corps qui nous déplaît. Soyons indulgent envers nous- même : avançons à petits pas avec des objectifs atteignables, et acceptons que chuter fait partie du processus d’apprentissage. Prenons soin de notre corps : hydratons notre peau avec douceur, massons-nous, habillons-nous avec du linge que nous aimons porter. Reconnaissons notre valeur : chaque jour, faisons-nous un compliment, que ce soit au niveau physique, psychique ou relationnel : “J’ai un regard magnifique”, “je suis attentionné”... ménageons-nous : programmons un moment où nous ne faisons rien à part nous reposer. Cela peut être s’allonger dans l’herbe et regarder le ciel, admirer le jardin (sans jardiner), écouter de la musique douce. Bref, relaxons-nous! Dire “non” quand c’est ce que nous pensons plutôt que “oui” à contrecœur.

Acceptons nos limites et peurs, elles nous ont servi jusque-là.


Arrêtons de nous comparer aux autres :

nous sommes tous imparfaits et complémentaires, alors stop à la comparaison.

Le chemin vers l’amour de soi est un merveilleux voyage à la découverte de notre être profond. Nous sommes la personne à aimer en priorité dans notre vie, afin de pouvoir aimer et recevoir les autres pour qui ils sont vraiment, sans attentes ni contraintes.

C’est la voie de la paix intérieure et extérieure, de l’harmonie en nous, avec les autres, la Terre, la nature, la vie. Au dé- but, il peut être difficile de sortir du conditionnement imposé depuis l’enfance, mais avec persévérance et douceur, la nouvelle habitude se crée, et nous allons plus loin dans l’amour de nous-même. Beau voyage à nous tous, car il est infini !


Sois ta meilleure amie, aime-toi de tout ton cœur & accepte-toi telle que tu es.


Amour de soi versus égoïsme

Le comportement d’une personne dans l’amour d’elle-même passe par le respect de ses besoins et de ceux des autres. Elle écoute ses besoins, se responsabilise pour y répondre, sans attente vis- à-vis des autres. Une personne égoïste attend des autres qu’ils comblent ses besoins. C’est une décharge de responsabilités et un manque de respect de soi puisque l’on ne prend ni le temps ni l’amour de s’écouter pleinement.


Le piège de l’image de soi

L’amour de soi est une démarche quotidienne saine qui implique de la remise en question, de l’indulgence, de la douceur. Rien à voir avec l’image de soi ultra-performante : sport à outrance, diète permanente, faux-cils, cache ventre...

Les moyens utilisés pour renvoyer une image de soi au top sont aussi un signe de manque d’amour de soi que nous cherchons à combler par le regard des autres. C’est un abus. Pour savoir où est la limite, observons-nous. Est-ce que je me force à faire cela même si mon corps m’envoie des signaux de fatigue, est-ce que j’attends des retours positifs et des compliments, est-ce que je suis malgré tout dans l’insatisfaction ?


 
Méditation guidée

Fais cette méditation dans un endroit calme, dans lequel tu te sens bien et où tu ne seras pas dérangé(e), en position assise ou allongée, comme tu préfères. Ferme les yeux et observe ta respiration.


inspire, sens ton ventre qui se gonfle expire sens ton ventre qui se dégonfle inspire, ton ventre se gonfle expire , ton ventre se dégonfle inspire, ton ventre et ta poitrine se gonflent expire , ton ventre et ta poitrine se dégonflent


Encore...


Remarque tes pensées qui ralentissent, ton corps qui se relâche.Si tu es allongé(e), tu peux sentir ton corps devenir plus lourd, comme si tu t’enfonçais dans le matelas et c’est très agréable. Amène ta conscience dans ton cœur et observe tes sensations et/ou émotions


inspire l’amour expire l’amour inspire l’amour expire l’amour dans toutes les cellules de ton corps inspire l’amour

expire et renforce toutes les cellules de ton corps avec l’amour


inspire, “Je m’aime” expire l’amour dans toutes les cellules de ton corps inspire “Je m’aime” expire l’amour dans toutes les cellules de ton corps

inspire “Je choisis de m’aimer” expire et renforce toutes les cellules de ton corps avec l’amour


L’amour de soi, c’est être à l’écoute de son corps & de ses besoins. Fais des pauses, ne fais rien d’autre que d’être présent à toi.


inspire “Je m’aime telle que je suis” expire l’amour dans toutes les cellules de ton corps inspire “Mon corps, tu es parfait tel que tu es”

expire l’amour dans toutes les cellules de ton corps inspire “Mon corps, je t’aime tel que tu es”

expire l’amour dans toutes les cellules de ton corps


Demande à l’Univers, Dieu ou la Source, ce qu’il faudrait pour que tu t’aimes encore plus et laisse la réponse venir sous forme d’image, de son, de mot, de sensation. Si rien ne vient, soit sûr(e) que le travail énergétique se fait quand même et respire simplement en observant ton souffle.


inspire la réponse qui est venue

expire diffuse cette réponse en toi inspire en conscience

expire en conscience inspire l’amour expire l’amour dans toutes les cellules de ton corps.


Continue à respirer à ton rythme, dans le calme, aussi longtemps que tu en ressens le besoin.

Remercie-toi maintenant : “Je me remercie pour ce temps que je me suis accordé(e). Je me remercie d’avoir pris du temps pour moi, pour m’apporter douceur, amour et compassion. Je m’aime”.


Tu peux bouger lentement tes orteils, tes pieds, tes mains. Prends le temps de sentir tout ton corps, sa densité. Habite-le pleinement.


Quand tu es prêt(e), ouvre les yeux. Tu es ici et maintenant, empli(e) d’amour pour toi, de toi, d’amour universel.


 

Complimente-toi chaque jour, que ce compliment valorise ton physique, ton intellect, tes qualités relationnelles...


T’aimes-tu suffisamment ?

Voici quelques pistes pour t’aider à te situer sur l’échelle de l’amour de soi.

Une personne ne s’aimant pas suffisamment a tendance à :

  • Ne pas avoir confiance en elle ;

  • Se critiquer, se dénigrer, se dévaloriser ;

  • Se comparer aux autres ;

  • Accorder beaucoup d’importance aux jugements des autres Ne pas savoir ou oser dire “non” ;

  • Croire que l’amour se mérite, qu’il est conditionnel et donc s’adapter pour en recevoir ;

  • Rejeter l’amour des autres ;

  • Avoir du mal à reconnaitre et exprimer ses besoins, ses émotions ;

  • Être complexée par son corps ;

  • Ressasser le passé, ou rester bloquée sur un événement difficile.

Cas pratique

Je carbure depuis 6h du matin : soins et instruction aux enfants, travail, ménage, activités, soins aux animaux... Je prépare le repas, mets la table, sers tout le monde, mange et fais la vaisselle. Une dispute éclate entre les enfants. Je me mets en colère. Je m’énerve seule et rumine devant l’évier, fustigeant mentalement mon partenaire de ne rien faire.



À ce moment, je choisis d’observer ce qui se passe et me questionne.

  • Pourquoi suis-je en colère ? Car je ne respecte pas mon besoin et je n’exprime pas mon état intérieur.

  • Quel est mon besoin non respecté ? J’ai besoin de repos et d’aide.

  • Comment respecter mon besoin ? En formulant une demande claire en message “je” : “Je suis fatiguée, j’ai besoin d’aide. Chéri, est-ce ok si tu prends en charge les enfants jusqu’au coucher ?”

  • Que puis-je changer à cette situation ? Je reconnais que je me suis abusée en ne prenant aucune pause et en ne demandant aucune aide. Je décide de partager les tâches avec les membres de la famille et d’oser me positionner en formulant calmement une demande claire.




Vous souhaitez en savoir plus ?

Dossier à retrouver dans votre magazine Tahiti Wellness #01 - décembre 2021



תגובות


bottom of page