Complexe Lapita village, luxe et culture à Huahine

Personne ne va sur l’île de Huahine sans en ressentir la force tellurique et le mana des Anciens ni l’omniprésence et les vestiges culturels. L’hôtel Maitai Lapita Village, rénové avec autant de goût que de respect du site, est en vente. Un complexe parfaitement équilibré sur trois hectares, en bordure de lagon, avec un village de bungalows organisés autour d’un étang.

Le terme Lapita vient d'un village situé sur la Grande Terre de Nouvelle-Calédonie en Mélanésie.


En 1952, des fouilles ont permis de découvrir des fragments de poterie qui étaient uniques et jusque-là inconnus dans la région. Cette découverte révolutionnaire a conduit à identifier l’existence d’une société ancienne caractérisée par des échanges à longue distance effectués à bord de grandes pirogues doubles à balancier et à l’origine d’un type particulier de poteries. Les sites identifiés s'étendent de la Nouvelle-Guinée à la Polynésie orientale et illustrent une longue tradition de voyages qui couvraient l'immensité de l'océan Pacifique en provenance de Taïwan, des Philippines et d'Indonésie jusqu’à la plus éloignée des terres habitées à l'est, Rapa Nui. 

Vous aimerez lire aussi :

Palm Beach Tiahura / MOTU Fareone

Vers l'an 700, les habitants de la Polynésie occidentale se déplacèrent vers l'est, sans doute pour des raisons de guerre ou de pression démographique. « Les sites clés», comme on les appelle pour cette nouvelle période de colonisation sont ceux des Iles de la Société, notamment Vaito'otia-Fa'ahia sur Huahine. A l'emplacement exact de l'actuel complexe hôtelier Lapita.


Pendant les travaux de construction du premier hôtel de l’île, l'Hôtel Bali Hai (qui se trouvait déjà sur le présent site dans les années 1970), du matériel archéologique fut découvert lors des travaux de dragage entrepris pour créer les étangs ornementaux du site. Un site Lapita majeur venait d’être mis à jour sur Huahine : les traces des premiers colons polynésiens, il y a 1400 ans, probablement arrivés par la passe appelée Ava mo'a, en face de l'hôtel.


« Le Lapita Village permet une plongée unique dans la culture des premiers Polynésiens. »


De là, on peut observer l'île de Ra'iatea, (Hava'i, l’île sacrée) qui est visible à l'horizon avec Tahaa

et Bora-Bora vers la droite. Ils avaient choisi d'installer leur village sur la plage, à quelques dizaines de mètres de l’actuel hôtel. C’est donc une page d’histoire et de culture que permet d’ouvrir l’exploitation du complexe hôtelier Lapita.

Il est composé de 32 chambres, dont 17 bungalows jardin (dont 5 premium) et 15 bungalows lac. Tous sont équipés de climatisation, TV avec VOD, Wifi, mini-bar et salle de bain privative.



Les espaces de vie rythment la journée des résidents : piscine, bar, restaurant réputé ou encore front desk de réservation d’activité, vitrines muséographiques.

L’hôtel, il faut le reconnaître, vous plonge dans un univers très particulier qui mixte culture et bien-être. En effet, le Lapita Village permet une plongée unique dans la culture des premiers Polynésiens, tout en profitant du lagon, de la longue plage de sable blanc, de la paix des bungalows répartis autour des étangs, à la fois dans la lumière des lotus et dans l’ombre de la végétation exceptionnellement luxuriante.



Un lobby d’accueil permet d’accueillir les clients et de leur proposer les nombreuses activités de l’île (quad, paddle, plongée, découverte de la vanille, randonnées dans l’île…)

La conception des parties communes de l’hôtel a été influencée par l’histoire du site et la tradition mā’ohi.

Ainsi, la volonté du maître d’ouvrage a été de s’inspirer de la forme d‘une grande pirogue découverte sur place afin d’intégrer des vestiges de l’histoire de l’île dans l’infrastructure (forme des bungalows, des baignoires, etc.).

Très bien situé près de l’aéroport de l’île et à dix minutes à pied du village de Fare, l’hôtel attire une clientèle internationale en résidence, tandis que les habitants de l’île aiment profiter des avantages du restaurant et du bar, naturellement implantés avec leurs terrasses et la piscine en bordure de lagon et de la plage de sable blanc, d’où les couchers de soleil sont inoubliables .



La notion d’un paysage construit en harmonie avec l’écologie est renforcée permettant aux clients de s’informer des traditions des premiers Mā’ohi (Polynésiens) tout en profitant de la beauté du lieu sans même quitter l’enceinte de l’établissement.

Les bâtiments techniques et les logements de fonction ont été implantés sur la partie la plus à l’écart du site, à l’entrée de l’hôtel. La zone technique à l’entrée du complexe accueille l’économat, la buanderie, les espaces pour le personnel et l’entretien technique. De là sont également gérés le suivi des dernières technologies en termes d’énergies renouvelables et de l’optimisation énergétique des installations, partie intégrante du concept architectural du complexe Lapita village.

Contacts

Cabinet Lévy Immobilier

16 Bis avenue Pouvanaa’a Oopa - 2e étage - Papeete - île de Tahiti

Tél. +689 40 53 22 98

Lysette Lévy - Tél. +689 89 54 88 77

Courriers papier : BP 51 069 - 98716 Pirae

e-mail :

lysette@levytahiti.com

gestion@levytahiti.com

site web : tahiticonseilimmobilier.com


Investir à Tahiti #03 - octobre 2019

TAHITI MAGAZINES

  • Facebook - White Circle
  • Blanc Icône Instagram

©2019 Agence SMILE. - www.agence-smile.com

Contact Info

Agence SMILE - Tahiti Magazines

BP 4099 - 98 713 Papeete  - Polynésie française

Par mail :     |     DIRECTION       |       STUDIO       |