top of page

Tumu Ora, 1ère maison de naissance de Polynésie

© Texte et photos : Valentine Livine


Attendue par de nombreuses familles depuis longtemps, il aura fallu 3 années de préparation et d’aléas administratifs pour que la première maison de naissance de Polynésie voie le jour. Les accouchements physiologiques (naturels et sans médicalisation) sont prévus dès le mois de mars.


La salle des cours de préparation à l’accouchement et à la parentalité et, aussi plus tard, des cours collectifs à l’allaitement, au yoga, au portage.


Le lieu est chaleureux, prêt à accompagner des familles dans la venue au monde de leur nouveau membre. À Tumu Ora, les femmes sont encadrées du début à la fin de leur grossesse. Sur place, les 3 sages-femmes donnent des consultations, font le suivi mensuel de grossesse, délivrent les cours de préparation à l’accouchement et à la parentalité, et assurent l’accompagnement à la naissance physiologique. Après l’enfantement elles dispensent les soins et le suivi à domicile. Le lien de confiance se tisse au fil des mois avec le couple, pour permettre aux futurs parents de vivre l’accouchement avec le plus de sérénité possible par des repères aussi humains que matériels, des connaissances mises à leur disposition, tout ceci dans le respect de leurs envies et besoins. Seules les trois échographies à 3, 5 et 8 mois de grossesse se font en-dehors de la structure.


RETOUR AU FOYER

Une fois le bébé arrivé, la famille reste de 4 à 12 h maximum à Tumu Ora, le temps de s’assurer que tout le monde s’est remis. On ne reste pas à la maison de naissance, on y accouche seulement. La mère ayant récupéré, l’enfant se portant bien, la famille l’attendant chez elle, les sages-femmes viendront assurer le suivi des soins post-partum à son domicile. La mère et l’enfant devront ensuite effectuer une visite médicale dans la semaine suivant l’accouchement auprès d’un pédiatre ou médecin.


On ne reste pas à la maison de naissance, on y accouche seulement.

De gauche à droite : Anne, Marion et Sandrine, les sages-femmes ayant donné naissance à Tumu Ora.


UN LIEU INÉDIT EN POLYNÉSIE

Tumu Ora est la première maison de naissance de Polynésie. Le chemin a été sinueux pour qu’elle émergeât, mais grâce à la ténacité et à la volonté de l’équipe, elle existe. Le plus difficile : trouver la maison. Car elle doit jouxter le service de maternité partenaire, à savoir celle du CHT. Les sages-femmes sont très heureuses à l’idée d’accompagner les familles à vivre un accouchement physiologique. Elles ont hâte que vive la maison de naissance après s’être tant investies : travaux, peinture, décoration, administratif…


Anne, Sandrine et Marion finalisent les derniers aménagements mais reçoivent déjà en consultation et auront leurs premières naissances en mars. Un lieu attendu par la population et qui n’aurait pas vu le jour sans l’énergie et la motivation de Sandrine et de son association "Naître en Polynésie ". Un grand merci à ses femmes qui ouvrent la voie, répondant à la demande de nombreuses familles, sans concurrencer ou déprécier le travail réalisé en maternité.






Vous souhaitez en savoir plus ?

Dossier à retrouver dans votre magazine Tahiti Wellness #02 - mars 2022

Comentários


bottom of page