top of page

Un café de production 100 % local en provenance des Australes

Harold Faraire est originaire de Rapa, c’est avec un savoir-faire transmis de génération en génération qu’il propose aujourd’hui à la consommation son café 100 % local.



Aux Australes et plus précisément à Rapa, la production de café est bien ancrée, c’est un secteur agricole bien présent.


« Dans ma famille, je fais partie de la quatrième génération à produire du café. Il y a 4 ans j’ai décidé de ne plus faire appel à des revendeurs et de me lancer à mon compte en transformant moi-même le produit pour le proposer en direct du producteur au consommateur. »


Pour ce faire, Harold a créé son propre laboratoire chez lui, à Moorea. Ainsi, le café cueilli par sa famille à Rapa lui est directement envoyé pour être transformé.


« J’ai plusieurs variétés de café, dont 3 types différents »,

le café varie en intensité et développe ses parfums selon les variétés et la torréfaction.


« Ma famille qui est sur Rapa s’occupe de la production et de la préparation des graines. Celles-ci sont à Moorea où j’entame le processus de transformation dans mon laboratoire. » Les graines de café sont séchées à Rapa, puis l’acheminement pour venir à Tahiti se fait par bateau. Il faut compter 7 jours de navigation. Pour préserver la qualité, le café doit être bien séché avant d’entamer le voyage. Harold a formé une partie de sa famille à la sélection et la conservation des grains de café pour qu’ils puissent être transportés.



Avant de finir dans une tasse à déguster, le café entame un long processus de métamorphose. Les champs de café donnent 2 fois dans l’année. Actuellement, en cette saison d’abondance, c’est la période de la cueillette des cerises de café. C’est un petit fruit qui devient rouge à maturité, semblable au fruit du même nom. Ensuite, après avoir été ramassées à la main, les cerises sont séchées au soleil. « Je reçois le café en provenance de Rapa, puis à réception, je ressèche le café pendant 1 semaine sous le soleil de Moorea pour bien retirer l’humidité accumulée durant le transport. »


Ensuite vient l’étape de transformation du café afin qu’il soit fin prêt à être consommé. Le travail de préparation pour sa modification est fastidieux. La méthode, bien gardée, est transmise de génération en génération.


Aujourd’hui pour déguster le café de Rapa, rendez-vous au marché de Papeete le dimanche matin ou sur Moorea dans le camion du Ma’a dans le bocal. Par la suite, une petite boutique de revente en directe devrait voir le jour.


« Je privilégie la vente locale pour notre entreprise », fournir les petits clients pour une vente au plus proche du consommateur, pour mettre en avant la production locale.


Le café est une boisson énergisante psychotrope

stimulante, obtenue à partir des graines torréfiées

de diverses variétés de caféier, de l’arbuste caféier, du genre Coffea. Il fait partie des trois principales boissons contenant de la caféine les plus consommées dans le monde, avec le thé et le maté.



---------------------

Tél. +(689) 87 21 17 32

---------------------







Vous souhaitez en savoir plus ?

Dossier à retrouver dans votre magazine Tama'a# 23 - mai 2022



Comments


bottom of page